Sylvia Telles née à Rio de Janeiro en 1935, connue sous le nom de Sylvinha, était une chanteuse brésilienne et l'une des interprètes des premières heures de la bossa nova.

D’une mère française et d’un père brésilien, elle découvre ses talents de chanteuse en prenant des cours de théâtre.

Après un début dans les clubs et discothèques, elle participe à la comédie musicale Gente bem e champanhota, jouée au Théâtre Follies de Copacabanaoù la chanson "Amendoim torradinho" la fait connaître à la radio et lui permet de remporter le prix de chanteuse révélation en 1955, décerné par le journal O Globo.

En 1958, l'appartement des parents de Nara Leão, alors âgée de quinze ans, devient un lieu de rencontre de musiciens. Ronaldo Bôscoli, un des assidus des réunions, agit en qualité de producteur du groupe. Sylvia Telles, qui était déjà connue, est appelée pour participer à un spectacle du Grupo Universitário Hebraico (Groupe Universitaire Hébraïque) avec, notamment, Carlos Lyra et Roberto Menescal. C'est dans ce show, Carlos Lyra, Sylvia Telles e os seus Bossa nova (Carlos Lyra, Sylvia Telles et leurs bossa-novas), que l'expression « bossa nova » est utilisée par la première fois.

Au début de sa carrière, elle rencontre le chanteur et guitariste João Gilberto, qui devient son compagnon mais la famille de Telles n'aime pas le jeune homme, ni son style de vie, et s'oppose à cette relation qui s'arrête.

Sylvinha meurt en 1966, à 31 ans, dans un accident de voiture.

© 2019 par KRISTIN MARION    YOU CONCEPT

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now